BIOMASSE
Focalisés sur la valorisation exclusive de la ressource bois énergie,
les projets d’Akuo Biomass produisent une énergie stable et continue

En complément des énergies renouvelables intermittentes actuellement exploitées par Akuo Energy, la biomasse, développée par la filiale dédiée Akuo Biomass, permet de produire une énergie continue. Les unités de cogénération biomasse bois d’Akuo Energy valorisent doublement l’énergie tirée de la ressource bois : en vendant les mégawatts-heures produits au réseau, et en vendant les mégawatts-heures thermiques à un partenaire acheteur de vapeur, lié au projet dès sa conception.

L’alimentation en ressource énergie est contrôlable, prévisible, permettant à la centrale de fonctionner de façon stable pour fournir une électricité constante, de jour comme de nuit, grâce à un approvisionnement sécurisé en amont. C’est sur ce point que se démarque Akuo Biomass, en organisant avec l’industrie du bois une filière bois énergie de façon à ce qu’elle fasse partie intégrante du projet et fournisse de la matière première en continu.

54 MW

de capacité biomasse en exploitation, en construction et en financement

6 %

du parc* d’akuo Energy est représenté par la biomasse

*MW en exploitation, en construction et en financement

Tordons le cou aux idées reçues !
En France, chaque année la forêt s’accroît de 40 000 hectares et, contrairement à une idée communément admise, elle souffre de sous-exploitation. Sans prélèvement de bois, qu’il s’agisse d’éclaircies, de sélection, d’arbres à maturité, de bois morts et malades, elle devient plus fragile face aux événements climatiques ainsi qu’aux incendies, elle perd en biodiversité et ne joue plus aussi efficacement son rôle de puits de carbone.
Par ailleurs le bois énergie, prélevé sur la partie haute, les « branches »,

rassemble tous les bois sans aucun débouché noble : rémanents forestiers, bois d’élagage, à défaut ou trop gros, pas ou difficilement exploitables en scierie. Enfin, la quantité de CO₂ dégagée par le bois énergie lors de sa combustion est équivalente à celle captée au cours de la vie de l’arbre. Le bilan carbone est donc neutre. En se substituant aux énergies carbonées, ce bilan est même largement positif si l’on mesure la quantité d’émission de CO₂ fossile évitée.

4 projets biomasse dans le monde

CBEM

13 MW France

Energostatik

5 MW Croatie

Kogeban

16 MW France

Novillars

20 MW France