ENERGIE THERMIQUE DES MERS
Une technologie pilote à fort potentiel
pour l’autonomisation énergétique des îles tropicales

L’ETM s’appuie sur l’utilisation de la différence de température des mers tropicales entre l’eau de surface et l’eau profonde (une différence de gradient de 20 °C est nécessaire) pour activer un fluide de travail fonctionnant en circuit fermé. Le fluide active à son tour un turbo-générateur qui produit alors de l’électricité stable, continue et garantie, 7j/7, 24h/24. S’inscrivant en parfaite complémentarité avec les énergies renouvelables, l’ETM sera clef pour l’autonomie énergétique décarbonée des îles.

Technologie de rupture - mise par ailleurs déjà en lumière par Jules Verne en son temps dans « Vingt mille lieues sous les mers » -, au développement maintenant très avancé, l’ETM a été saluée par l’Union Européenne qui a désigné en juillet 2014 le projet NEMO (New Energy for Martinique and Overseas) lauréat du dispositif NER 300. NEMO est une centrale ETM offshore d’une capacité nette de
10,7 MW, en phase finale de développement en partenariat avec DCNS.

1 projet ETM dans le monde

Nemo

10.7 MW Martinique, France